Horaires: Lun - Ven 8.00 - 17:00

LANCEMENT DU PROJET CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES: La ville de Dakar s’engage dans la lutte

LANCEMENT DU PROJET CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES: La ville de Dakar s’engage dans la lutte

SUD QUOTIDIEN: Face aux changements climatiques qui ont des conséquences visibles dans le pays, la ville de Dakar a décidé de s’engager dans la lutte. Elle a lancé hier, jeudi 10 juin 2021, dans un hôtel de la place, le projet «Appui à la convention des maires pour l’énergie au Sénégal». Financé par les subventions de l’Union européenne (UE) et la Coopération espagnole, ce projet vise à lutter contre les changements climatiques, plus précisément, les émissions de gaz à effet de serre.

Les effets des changements climatiques sont parmi les défis actuels auxquels l’humanité doit faire face, à l’échelle mondiale. Cette réalité est aggravée dans les villes africaines, à cause de la forte croissance démographique et des infrastructures peu adaptées, entre autres. C’est dans ce contexte que la Ville de Dakar, une des villes témoins des impacts du changement climatique, avec l’appui de la Convention des maires en Afrique subsaharienne (COM SSA, son appellation en sigle anglais), a lancé la phase de mise en œuvre du projet «Appui à la Convention des maires pour le climat et l’énergie au Sénégal» hier, jeudi 10 juin 2021, dans un hôtel de la place à Dakar.

Ce projet à pour objectifs d’accroître l’énergie durable pour les populations urbaines et périurbaines, de mettre en œuvre des actions locales et de lutter contre le changement climatique et ses conséquences. Il est axé sur 03 piliers que sont d’abord l’élaboration et la diffusion de Plan d’action pour l’énergie durable et le climat (SEACEP), ensuite le renforcement des capacités.

Ensuite du soutien aux projets d’infrastructures climatiques et énergétiques urbaines. Et enfin des échanges des connaissances et des coopérations régionales. Financé par les subventions de l’union européenne et de l’agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID) pour une durée de 22 mois, la ville de Dakar a élaborer son Plan Climat Énergie Territorial (PCET) sur la base des études menées durant son élaboration comme des études sur les émissions des gaz à effet de serre, la vulnérabilité et l’étude d’efficience énergétique dans 5 bâtiments de la ville.
L’ambassadrice du royaume d’Espagne, Olga Cabarga , a salué l’initiative et a mis l’accent sur les bénéfices du découplage entre l’énergie et la croissance. «(… ) Le découplage entre énergie et croissance est possible, que l’adaptation et la mitigation du changement climatique peuvent être créatrices d’emploi et de progrès » déclare t-elle. D’après la maire de Dakar, le PCET a déjà été adopté au conseil municipal de la ville de Dakar.

Toujours D’après Soham El Wardini, cette lutte contre les changements climatique est très importante et elle entre dans le cadre du projet du gouvernement pour l’atténuation des changements climatiques. Pour ce faire des infrastructures beaucoup plus propres en énergie seront construites. «Le plus important pour nous c’est les bâtiments bioclimatiques que nous allons construire au niveau du centre de Ouakam(…) », annonce la maire de Dakar.

Le projet de mise en œuvre de plan climat a un co-financement d’un montant à hauteur de 2,1 millions d’euros soit 1,3 milliard de FCFA et compte avec l’implication de la ville de Pikine, de l’agence de développement municipale (ADM) et de l’ONG Enda Energie. La cérémonie s’est déroulée sous la présence du maire de Dakar Soham El Wardini et de l’ambassadrice du royaume d’Espagne au Sénégal Olga Cabarga.

MAIMOUNA DIAO (STAGIAIRE)

Previous Ville de Dakar : Près de 2.000 jeunes et femmes formés sur l’entrepreneuriat, ont reçu leurs financements.

Leave Your Comment

Hotel de Ville Dakar

Boulevard Djily Mbaye x Allées Robert Delmas

Horaires:

Lun – Ven : 8:00 – 17:00

Newsletter

Souscrire à notre infolettre

Ville de DAKAR © 2021. Tous droits réservés